AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 dealer du rêve (sherine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
esprit sauvage


Date d'Arrivée : 07/09/2017
Ecrits : 21
Célébrité : nicolas simoes
Crédit : hedgekey
DCs : aucun.
Âge : vingt-six ans.
Statut : célibataire.
Habitation : centre-ville
Occupation : serveur le jour, musicien la nuit.

Posté le Sam 9 Sep - 17:38

On essaie de se dire que la réalité vaut mieux que le rêve. On se persuade qu’il vaut mieux ne pas rêver du tout. Les plus solides d’entre nous, les déterminés s’accrochent à leurs rêves. Il arrive aussi qu’on se retrouve en face d’un rêve tout neuf qu’on avait jamais envisagé. Un jour on se réveille, et contre toute attente, l’espoir renaît, et avec un peu de chance on se rend compte, en affrontant les événements, en affrontant la vie, que le véritable rêve, c’est d’être encore capable de rêver.
(@greyanatomy // BEERUS)
dealer du rêve
☆ Sherine & Baptiste ☆

Villa parentale abandonnée aux désirs de l'aîné, le brun avait décidé que cette journée de congé serait idéale à partager. Texto envoyé à la princesse orientale pour l'inviter à venir bronzer et s'enfumer dans l'insouciance des lendemains, jeunesse désabusée. Un simple short de bain noir Hugo Boss, les wayfarer sur le nez, il patientait sur le transat en attendant que la demoiselle daigne se pointer. Sherine n'était pas qu'une simple dealeuse de weed, elle était son amie. Il aimait passer du temps avec elle, un regard bienveillant sur sa jolie trombine. Plus jeune, plus rebelle, elle était beaucoup plus piquante que sa jeune soeur et il considérait la joliesse comme une autre sista offerte par la vie. La glacière renfermait des bières qui n'attendaient qu'à être décapsulées, le genre d'après-midi farniente qu'il aimait consommer sans modération. La clope aux bords des lippes, il quitta sa couche en observant son portable vibrer l'arrivée de la beauté. Décontracté, torse bronzé et cigarette entre les dents, il ouvrit alors la porte de la villa à la jeune femme.  « Bonjour madame.  » Il souffla alors la fumée et se baissa pour coller une bise à la parisienne. « La forme ?  » Un fin de sourire tandis qu'il l'invitait à l'accompagner vers l'extérieur. Le ciel était bleu, les cigales chantaient et la piscine n'attendait qu'à recevoir leurs corps chauds et brûler par un beau soleil d'été. Septembre s'installait pourtant sur la région, accompagné de son noir cortège de responsabilités. Boulot, bédo, dodo. Une vie peu passionnante de son côté, comptant alors sur la demoiselle pour égayer un peu sa journée.

Il s'installa alors sur un transat, offrant une bière bien fraîche à la demoiselle. « Cette flemme aujourd'hui putain. Je reprends le taff demain, les problèmes.  » Il bailla rapidement, les mains derrière la tête, la binouse entre les jambes. Paresseux, il aurait sans doute été plus convenable de l'inviter à aller boire un verre dans le centre, mais il était trop crevé pour affronter la vie diurne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loucigalouncanta.forumactif.com/t81-du-sel-sur-les-plaies http://loucigalouncanta.forumactif.com/t97-des-meandres-au-creux-des-reins#772
avatar
esprit sauvage


Date d'Arrivée : 08/09/2017
Ecrits : 40
Célébrité : Mimi Elashiri
DCs : aucun.
Âge : 18 ans.
Statut : Célibataire. Amoureuse.
Occupation : La bicrave. Tu vends du shit uniquement.

Posté le Sam 9 Sep - 18:58

T'es pas du sud, toi. Ca s'voit à ta façon de t'habiller. Ca s'voit à ta façon de t'émerveiller à chaque rayon du soleil. Ca s'entend même quand tu parles. T'as pas l'accent chantant, toi. Mais t'aime bien le sud. Ca te rappelle un peu le Maroc. T'y allais presque tous les étés et t'adorais te retrouver là-bas. Les gens sont moins stressés, plus accueillant et carrément meilleurs vivants. En parlant de bons vivants, à peine réveillée, tu reçois un message de Baptiste. Il t'invite à faire bronzette chez ses parents. T'es totalement partante. Tu prends rapidement une douche, enfiles un maillot et une petite robe puis sors de chez toi. C'est pas très loin donc t'y vas à pied. Il t'accueille torse nu avec un bisou et un sourire. Que veut le peuple? Mieux depuis que je te vois. Tu lâches avec un sourire taquin. Baptiste, c'est l'une des seules personnes avec qui tu te prends pas la tête à Brieux. C'est aussi une des seules personnes à qui tu t'ouvres vraiment. Toi qui ne baisses jamais ta garde, tu sais que tu peux lui faire confiance à lui. Tu sens vraiment qu'il est bien intentionné à ton égard. [/color]Merci. Tu bois une gorgée de la bière qu'il te tend, puis tu t'installes sur le transat dressé à côté du sien. Tu bosses pas vraiment, toi. Du moins t'as pas un boulot normal, tu te contentes d'aller fournir tes clients en soirée et t'en profite souvent pour faire la fête aussi. [/color]T'inquiète tata Sherine a de quoi te faire oublier tes petits problème. T'illustre tes propos en sortant de quoi rouler de ton sac. Tu ne bedaves pas souvent, mais là t'es vraiment dans le mood, puis tu ne vas pas le laisser s'enfumer le  cerveau seul.

_________________

gonna love you inside out
Bend your chest open so I can reach your heart. I need to get inside, or I'll start a war. Wanna look at the pieces that make you who you are. ▬ I wanna build you up and pick you apart. Let me see the dark sides as well as the bright.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
dealer du rêve (sherine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier Bastion : Black Metal Dealer
» Dour 2011
» Commande de masse chez Weber, qui embarque ?
» ibanez ndm1 noodies
» compresseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Brieux-sur-Mer :: Centre-Ville-
Sauter vers: